Version Française English Version

[Espagne] Trigueros del Valle accorde des droits humains aux animaux

Définissant les chiens et chats comme des animaux non-humains, la municipalité de Trigueros del Valle, petit village espagnol a décidé de se préoccuper du bien être de ceux-ci de la même façon que de celui de ses habitants humains.

Incluant 13 articles, la déclaration affirme notamment que tous les résidents sont nés égaux et ont le même droit de vivre.

Ainsi, le village de Trigueros del Valle en leur offrant le statut juridique d’animal non-humain les extrudant de la catégorie des biens, et en leur reconnaissant le droit de vivre, devient la première commune au monde à offrir de véritables droits à des animaux.
Pour rappel un animal objet de droit ne saurait être titulaire de droit, d’autant plus que la négation de son droit de vivre l’empêche de bénéficier de la reconnaissance de véritables droits fondamentaux.

[(Si la municipalité en interdisant les mutilations sur les animaux interdit de la sorte les corridas sur son sol, cette déclaration a également vocation a influencer le reste de l’Espagne en donnant matière à réflexion.
)]

Source : Lien vers un article du Huffingtonpost