Version Française English Version

Expérimentation en Norvège d’une unité de police pour lutter contre la cruauté animale

**La Norvège a annoncé mettre en place une cellule de lutte contre les cruautés faites aux animaux dans le comté de Sor-Trondelag. Elle se nommera Dyrepoliti (police des animaux).

Prévoyant une équipe composée d’un juriste, un enquêteur et un coordinateur, le programme permettra d’apprécier si les droits octroyés aux animaux dans ce pays sont vraiment respectés. Consciente du lien étroit entre violences faites aux animaux et aux personnes, la ministre de l’Agriculture Sylvi Listhaug estime que cela pourra participer à une prévention contre la criminalité.

En 2014, en Norvège, 38 plaintes seulement concernant des violences faites aux animaux ont été déposées malgré le fait que l’auteur d’un tel délit encoure une peine de 3 ans d’emprisonnement. Au demeurant, il est intéressant de rappeler que l’Animal Welfare Act dispose que "toute personne trouvant un animal blessé ou malade doit lui venir en aide et alerter les autorités compétentes".