Version Française English Version

La ferme des 1000 vaches viole la loi : L214 dépose plainte pour mauvais traitements

**Suite au témoignage d’un ancien ouvrier de la ferme des 1000 vaches, plusieurs points inquiétants ont été mis en exergue concernant les pratiques de cette ferme-usine. Selon le salarié, un taux de mortalité supérieur à la moyenne, des maltraitances dues au manque de soin d’hygiène et aux soins absents étaient à déplorer et le nombre autorisé aurait été dépassé

Dans la foulée, une inspection des services de la direction départementale de la protection des populations (DDPP) a été organisée.
Quelques enquêteurs sont venu compter les vaches le 9 juin 2015.
Le lendemain, 10 juin 2015, Stéphane le Foll, ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la Forêt, porte-parole du gouvernement a annoncé que l’établissement compte bien 800 animaux pour un agrément de 500 et qu’il y aura des sanctions.
La confédération paysanne a appelé le ministre à "fermer l’élevage".
Cependant les seules mesures prises ont été une mise en demeure d’ici 7 jours, d’abaisser la taille du troupeau.
Le communiqué de presse :
http://somme.gouv.fr/content/downlo...

Pendant ce temps l’actualité traite d’une "petite vache qui ne voulait pas mourir" et à l’aide de laquelle se propose d’intervenir plusieurs associations et la fondation Brigitte Bardot.
Les 800 vaches de la ferme des 1000 ne veulent pas mourir non plus mais vivre dans des conditions décentes jusque leur belle mort.

**L’association L214 porte plainte auprès du procureur de la république du tribunal d’Amiens pour mauvais traitement et demande aux autorités d’agir pour la fermture de cette usine. Après le tribunal administratif, c’est au pénal que la ferme-usine va continuer de faire couler de l’encre.

Source : Communication L214