Version Française English Version

La reconnaissance officielle de l’existence des cultures animales

C’est suite à son projet de résolution "Conséquences de la culture des cétacés pour leur conservation" que l’ONU a reconnu "qu’un certain nombre d’espèces mammifères socialement complexes, telles que plusieurs espèces de cétacés, de grands singes et d’éléphants, montrent qu’elles ont une culture non-humaine (ci-après ‘culture’)".

Au vu de cette considération, l’ONU a encouragé diverses mesures détaillées dans le fichier joint et expliquées dans l’article de Monsieur Pierre Sigler.

il s’agit entre autres :
- "d’évaluer les menaces d’origine anthropique pesant sur les espèces mammifères socialement complexes, sur la base des évidences des interactions de ces menaces avec la structure sociale et la culture de ces espèces"
- "de recueillir et publier des données pertinentes, pour faire avancer la gestion de la conservation de ces populations et groupes sociaux distincts
"

www.cms.int/sites/.../cop11_crp13_c...

PROJET DE RÉSOLUTION : Conséquences de la culture des cétacés pour leur conservation
Source : Lien vers un article très complet détaillant le sujet de Pierre Sigler