Version Française English Version

Relaxe pour les militants anti-corrida de Dax

Le 14 septembre 2014, plusieurs dizaines de personnes s’assoient aux abords des arènes pour manifester pacifiquement leur opposition à la corrida.
Rapidement encerclés, chacun verra son identité relevée et sera verbalisé à hauteur de 60 euros pour non respect de l’ arrêté municipal.
Le crac a proposé son aide juridique aux personnes souhaitant s’opposer à cette sanction. 23 d’entre eux donneront suite à cette démarche.
Le 4 mai, l’audience a lieu au tribunal de Dax.
Le jugement vient d’être rendu.

***En raison des nombreuses irrégularités présentes dans l’arrêté et du caractère attentatoire à la liberté de manifester qui le caractérise, c’est la relaxe générale qui a été retenue en raison du caractère illégal de l’arrêté.

Source : Communiqué du CRAC